En raison de la crise sanitaire du coronavirus et du confinement total Radio Mon Païs adapte ses programmes à la situation et tente de maintenir une partie de ses programmes. Le journal  revient sur la crise sociale, économique et médicale que révèle et aggrave le Coronavirus.

- Rappel chiffré de la situation sanitaire nationale et locale

- Mobilisation des hospitaliers en Haute-Garonne le Mardi 26 mai en hommage aux personnels de santé contaminés ou décédés (Julien Terrier CGT CHU Toulouse)

- La CGT s'opposera à la suppression de postes à la SNCF. (Laurent Saint-Supery CGT)

 

La situation économique et financière de la SNCF est préoccupante. Le nouveau PDG Jean-Pierre Farandou a déclaré que le chiffre d'affaire de l'entreprise pourrait être amputé de 3 milliards d'euros. Ce dernier n' a pas hésité à évoquer l'eventualité d'un plan de suppressions de postes. Pour Laurent saint-Supery, secrétaire général de la cgt des cheminots de Toulouse, il ne faut pas que le jour d'après ressemble au jour d'avant.

En raison de la crise sanitaire du coronavirus et du confinement total Radio Mon Païs adapte ses programmes à la situation et tente de maintenir une partie de ses programmes. Le journal  revient sur la crise sociale, économique et médicale que révèle et aggrave le Coronavirus.

- Rappel chiffré de la situation sanitaire nationale et locale

- Le personnel des Ehpad ne se contentera pas d'une prime et d'une médaille. (Céline Astugue CGT)

- Que nous apprend la consultation menée par l'Ugict-CGT sur les conditions de travail durant le confinement ? (Marie José Kotlici , secrétaire générale de l’UGICT-CGT)

En raison de la crise sanitaire du coronavirus et du confinement total Radio Mon Païs adapte ses programmes à la situation et tente de maintenir une partie de ses programmes. Le journal  revient sur la crise sociale, économique et médicale que révèle et aggrave le Coronavirus.

Le leader mondial des centres d'appel Teleperformance est poursuivi devant l'OCDE par UNI Global Union (présente dans 150 pays) et par les syndicats français CFDT, CGT et FO pour des conditions de travail "dangereuses" dans 10 pays face à l'épidémie de Covid-19. La CGT reproche au groupe d'avoir "tardé à mettre en place le télétravail dans ses centres d'appels, qui sont restés ouverts, mettant en danger la santé des travailleurs". Le site de Blagnac (Haute-Garonne) a ainsi été fermé pour désinfection après l'intervention de l'inspection du travail. Si des améliorations ont été apportées il reste encore beaucoup à faire. La CGT travaille en ce moment au poursuite prud'hommales que vont devoir engager les salariés qui ont usé de leur droit de retrait, Téléperformance refusant toujours de leur payer leur salaire

 Samira Alaoui, déléguée syndicale centrale CGT à Téléperformance

Les syndicats du groupe de métallurgie Mecachrome, ont négocié la création d’un fond de solidarité visant à augmenter les salaires des salarié·es au chômage partiel.  La solution retenue par la direction consiste une nouvelle fois à rogner sur les jours de congés des salariés. Même si elle a signé l'accord, pour la CGT cette méthode n’était pas la meilleure solution, surtout à Toulouse, où contrairement au reste du groupe qui bénéficie de la 6eme semaine de congés payés, les salariés n’en n'ont que 5. Le groupe Mécachrome est un sous-traitant de la filière aéronautique mais aussi de la filière automobile. La situation économique de ces deux secteurs rendent les salariés du groupe mecachrome très inquiets pour leur avenir. D'autant que la direction n'a pas caché ses intentions et a d'ores et déjà annoncé que des décisions difficiles devront être prises dans les mois à venir.

Clément Verger secrétaire général de la CGT chez Mécahers.