Journal de l'actualité sociale et syndicale de Radio Mon Païs du 2 juillet 2020

A l’occasion d’un conseil économique et social européen (CESE) ordinaire, le mardi 30 juin, suivi le même jour, d’un CESE extraordinaire, la direction d'Airbus a annoncé un plan de départs de grande ampleur. Au total, le groupe, présidé par Guillaume Faury, veut supprimer environ 15 000 postes d’ici l’été 2021. Une saignée encore plus importante que celle effectuée en 2007 à l’occasion du plan de restructuration baptisé « Power 8 ». Ce plan s'ajoute aux suprresions d'emplois chez les sous-traitants. La CGT Airbus demandent aux salariés de ne pas se soumettre au chantage à l'emploi auquel veulent les soumettre les différentes directions de la filière. La CGT appelle à une Assemblée Générale publique des syndicats et des salariés réunissant l'ensemble des secteurs professionnels publics et Privés dont l’Aéronautique, ce jeudi 2 juillet à partir de 18 heures à la Bourse du travail. Une assemblée générale qui sera suivie le 9 juillet d'une manifestation à Blagnac.

Entretien avec Xavier Petrachi, CGT Airbus

Les salariés des entreprises sous-traitantes d'Airbus font face à des accords de performance collective qui visent à baisser les salaires, supprimer les primes, réduire la masse salariale et amoindrir leurs droits. C'est bien la situation à laquelle sont soumis les personnels de l'entreprise adaptée Distribution Service Inductriel. Cette entreprise qui s'affiche comme humaine et soldaire avec un taux de plus de 80% d'handicapés demande à ses salariés de très gros sacrifices. Le mercredi 1 juillet 2020 la CGT appelait à la tenue d'une assemblée générale à 12h devant le siège de Blagnac .

Typhaine CHAUVIN délégué CGT au sein de DSI Occitanie

40 salariés de l' ITEP (Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques) Chateau Sage se sont rassemblés à plusieurs reprises ces derniers jours devant leur établissement pour dénoncer une absence de communication sur de nouveaux projets, mais aussi un changement de leurs dates de congès, une réogarnisation des services et des injonctions de l'ARS inadaptées.

Une situation qui rend la prise en charge des enfants souffrant de troubles du comportement de plus en plus difficile.

Ecoutez le témoignage de Cécile educatrice et membre de la CGT.

Journal de l'actualité sociale et syndicale de Radio Mon Païs du 30 juin 2020

Trois semaines après le lancement d’une concertation pour « sauver l’emploi », Emmanuel Macron recevait le mercredi 24 juin 2020 les partenaires sociaux pour leur dévoiler de premiers arbitrages, notamment sur le nouveau dispositif de chômage partiel de longue durée qui prendra effet le 1er juillet. Il pourra s’appliquer pour une durée comprise entre six mois et deux ans. Il autorise une réduction du temps de travail maximale de 40 %.Condition : le chômage partiel de longue durée doit obligatoirement faire l’objet d’un accord majoritaire collectif dans l’entreprise ou dans la branche.

Pour la CGT ce nouveau dispositif va permettre au patronnat de casser les droits des travailleurs. Afin d'apporter un soutien aux saalirés de la région Occitanie et en particulier à ceux de la filière aéronautique la CGT organisera le 2 juillet une AG publique à la Bourse du Travail de Toulouse à partir de 18h. Cette soirée sera suivie le 9 juillet d'une manifestation.

Entretien avec Cédric Caubère secrétaire général de l'union départementale CGT 31.